Pilates quand on est enceinte ?

Femme enceinte et pilates

Pilates quand on est enceinte ?

Le Pilates est une discipline très prisée par les personnes en quête de bien-être… C’est d’ailleurs une des disciplines de prédilection des femmes enceintes ! Il faut dire que c’est une activité physique relativement douce. C’est un véritable sport recommandé pour une femme enceinte, car il aide à soulager les petites douleurs et surtout, il permet de se détendre et de gager en souplesse.

Beaucoup de femmes sont réticentes à l’idée de pratiquer une activité physique durant la grossesse. Bien évidemment, il ne sera pas question de pousser son corps au-delà de ses limites. Tout est une question de bon sens, de dosage et également de conscience de soi. C’est une discipline qui apprend aux pratiquantes à être à l’écoute de leur corps, à se relaxer et à se concentrer sur elle-même. L’activité idéale pour se préparer à l’accouchement et pour bien vivre sa grossesse. Il n’est pas rare que certaines femmes pratiquent des cours jusqu’au dernier trimestre si elles ont le feu vert de leur médecin.

Que vous soyez enceinte de 3, 6 ou 9 mois, il est important de faire en fonction de son état de santé, de ses capacités et des indications des professionnels de santé. Pensez à votre santé et à celle de bébé avant tout !

Pratiquer une activité physique pendant la grossesse est bénéfique aussi bien pour maman que pour bébé, mais il faut respecter certaines règles. Les médecins par exemple recommandent une activité physique à faible impact pour une femme enceinte. Cela peut être de la natation, du yoga ou dans le cas présent, du Pilates. Que devriez-vous savoir avant de vous lancer ?

Le Pilates, c’est quoi ?

Pour commencer, le Pilates est une activité complète qui implique un travail du corps de l’intérieur vers l’extérieur. En effet, on travaille les muscles profonds vers les muscles superficiels. Pour que vous puissiez mieux comprendre, ce sport développe la force musculaire profonde, la mobilité de la colonne vertébrale et la stabilité.

Lors des cours de Pilates, on parle de plusieurs piliers fondamentaux :

  • La respiration : À chaque cours, les pratiquantes utiliseront la respiration thoracique. Ce type de respiration permet de garder le centre du corps bien contracté. Contrairement aux autres activités sportives, le Pilates aide à réduire les tensions exercées sur le périnée. La respiration est en quelques mots : lente, maîtrisée et contrôlée.
  • L’alignement : Chaque mouvement ou posture réalisée respecte les courbures naturelles du corps.
  • Le centrage : Saviez-vous que les abdominaux faisaient partie de la structure stabilisatrice de la colonne vertébrale ? Oui, c’est bien grâce à eux que l’on parvient à tenir debout. Lors des cours de Pilates, chaque pratiquante apprend à contracter les muscles situés en bas tel que le plancher pelvien. De même, elles mobilisent aussi les abdominaux, les obliques ainsi que le core, aussi appelé le centre du corps.

Bouton pilate

  • La concentration : Durant les entraînements de Pilates, les pratiquantes réalisent plusieurs actions simultanées. Parmi ces actions, on retrouve : la stabilité du bassin, la respiration thoracique, la contraction, la neutralité de la colonne vertébrale ainsi que l’exécution des mouvements. Tout cela demande une bonne concentration pour bien comprendre les consignes d’exécution par exemple.
  • Le contrôle du mouvement : En Pilates, on synchronise le mouvement à la respiration… En d’autres termes, on apprend à réaliser un mouvement au même rythme que la respiration. Une chose indispensable pour avoir plus de fluidité dans son mouvement et pour conserver un alignement parfait. Les mouvements sont lents afin d’avoir un meilleur contrôle.
  • L’équilibre musculaire : Tout y passe en Pilates. On travaille aussi bien la chaîne antérieure que la chaîne postérieure, les points faibles que les points forts dans le but rééquilibrer les forces du corps.
  • La coordination : C’est simple, les pratiquantes parviennent à combiner un mouvement du haut du corps avec un mouvement du bas du corps tout en travaillant la chaîne croisée.

Femme enceinte et pilates

Quels sont les bienfaits pour une femme enceinte ?

Pratiquer une activité pendant la grossesse est bénéfique pour la santé… Cette habitude sportive a d’ailleurs des effets immédiats sur le corps ainsi que la santé. En effet, une activité physique pendant la grossesse permet de diminuer le risque de diabète, de limiter la prise de poids et d’améliorer considérablement la santé cardiovasculaire.

Le sport n’est pas l’ennemi d’une femme enceinte, bien au contraire. Beaucoup de femmes enceintes et sportives observent une baisse de l’inconfort physique et une meilleure santé mentale.

Par ailleurs, la pratique régulière d’une activité physique pendant la grossesse réduit également les complications pendant le travail et pendant l’accouchement. De même, on observe aussi une meilleure récupération post-partum.

Outre cela, des études ont également prouvé que la santé du bébé s’améliore lors du sport de la future maman pendant la grossesse. En effet, lors des études, les scientifiques ont pu constater une meilleure activité cérébrale chez les bébés.

Qu’on soit clair, toutes les activités physiques sont bénéfiques, néanmoins, certaines sont plus adaptées que d’autres, notamment pour une femme enceinte. Les professionnels de santé sont unanimes… Il faut privilégier les sports sans impact qui visent le renforcement des muscles du dos et des jambes. De même, ils vous recommanderont aussi un sport qui vise l’assouplissement du bassin ainsi que le maintien d’un niveau cardiovasculaire modéré. C’est le cas du Pilates !

Bouton pilate

Voici les différents bienfaits des cours de Pilates pour une femme enceinte :

  • Apporte bien-être, détente et sérénité ;
  • Favorise un travail profond du périnée ainsi qu’un renforcement musculaire adapté et sécuritaire. On limite donc les lésions sur le périnée lors de l’accouchement ;
  • Aide à maintenir sa condition physique durant la grossesse ;
  • Renforce les articulations ainsi que le bas du corps et le dos pour le portage du bébé et l’allaitement ;
  • Améliore aussi la souplesse des articulations du bassin afin de faciliter l’accouchement ;
  • Prévient les risques d’incontinence ;
  • Limite les sensations d’essoufflement grâce au travail de la respiration durant les cours.

C’est donc une pratique sportive douce parfaitement adaptée à une femme enceinte. Bien évidemment, il faut en premier lieu avoir le feu vert de son professionnel de santé avant de planifier des cours.

Comment pratiquer quand on est enceinte ?

Au-delà du fait qu’il faut en amont avoir l’avis de son médecin, il faut y aller à son rythme et ne pas copier sur sa voisine. Si pour une raison ou une autre, vous sentez que votre corps vous dit stop lors d’une séance, il ne faut surtout pas forcer. Tous les mouvements ne sont pas réalisables pour tout le monde. D’où le fait d’être à l’écoute de son corps ! On travaille avant tout en Pilates dans la détente et non en force. C’est un bon moyen pour se relaxer tout en préparant son corps à l’accouchement.

Femme enceinte et pilates

Quels sont les contre-indications ?

Comme nous vous l’avions indiqué précédemment, c’est à votre médecin de juger de votre aptitude à pratiquer du Pilates durant la grossesse. Normalement, la pratique est déconseillée dans les cas suivants :

  • Lorsqu’il y a une rupture prématurée des membranes ;
  • Femme enceinte souffrant d’hypertension ou encore de prééclampsie ;
  • S’il y a un retard de croissance intra-utérine ;
  • S’il y a un risque quel qu’il soit pour la future maman durant la grossesse.

Enfin, optez pour un accompagnement personnalisé avec un professionnel du sport expérimenté et diplômé d’État. Ainsi, vous suivrez vos cours en toute sécurité et en toute sérénité dans le lieu de votre choix. Prêtes à vous y mettre ?

Bouton pilate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.