Comment commencer le Yoga quand on n’est pas souple ?

commencer le Yoga

Comment commencer le Yoga quand on n’est pas souple ?

Le yoga, ce n’est pas une discipline pour moi… Je ne suis pas aussi souple qu’un yogi donc je ne peux pas commencer le Yoga !

C’est une des raisons que vous tenez et qui vous empêche de commencer à pratiquer du Yoga ? Il n’est pas rare d’entendre ces phrases lors de la pratique. D’ailleurs, beaucoup de personnes s’imposent des barrières en pensant que cette discipline n’est pas accessible. Au premier abord, on peut penser que le Yoga est une discipline réservée aux personnes souples… D’autant plus lorsque l’on voit les différentes postures.

Faire avec aisance et facilité le grand écart, réaliser le pont ou encore le lotus… Vous êtes certaine que vous n’y parviendrez jamais. Pourtant, l’objectif du Yoga dépasse la question de souplesse. En effet, cette pratique ancestrale vise l’acceptation de soi, le bien-être du corps et de l’esprit. L’idée est d’apprendre à être bien dans sa vie en général et dans ses relations. C’est cette direction que l’on emprunte et le travail de la souplesse peut conduire à cet état de bien-être.

La pratique du Yoga n’exige pas un niveau de souplesse élevé dès le premier cours. Et oui, cette discipline ne se restreint pas aux personnes habiles et aux personnes souples. Bien au contraire, c’est un sport qui aide à devenir souple. En outre, elle est même recommandée aux personnes un peu plus raides et rouillées. Pour accroître son niveau de souplesse, il est indispensable d’associer une pratique régulière à des exercices de respiration profonde.

Alors, si pour l’instant, vous êtes raide comme un bâton, rassurez-vous, ce ne sera plus que de l’histoire ancienne. Bien que cet état puisse sembler frustrant aujourd’hui, vous verrez que bientôt, vous serez nettement plus à l’aise à l’idée d’exécuter une quelconque posture de Yoga.

Pourquoi vouloir devenir souple ?

Vous nourrissez secrètement l’envie devenir souple depuis un moment… C’est en partie pour cela que vous envisagez de vous inscrire à des cours de yoga ? Vous sentez que la souplesse est une qualité sportive qui améliore la qualité de vie au quotidien. Effectivement, lorsque l’on prend de l’âge, c’est souvent cette qualité qui fait défaut. Généralement, le corps commence à se raidir et on peut rencontrer des difficultés à se baisser ou à faire des gestes simples du quotidien. D’où le fait que les professionnels de la santé encouragent à travailler sa souplesse tout au long de sa vie.

Si vous en avez marre de vous sentir raide, c’est le moment de s’y mettre. Vous sentez d’ailleurs que votre corps est capable de plus. En prenant le temps de travailler votre souplesse à travers des cours de Yoga, vous gagnerez en vitalité et vous rajeunirez. C’est une source de motivation dans la pratique, n’est-ce pas ? Au bout de quelques séances, votre corps vous permettra à nouveau d’effectuer des mouvements fluides et amples.

À noter que le corps humain est souple physiologiquement. Ainsi, la souplesse n’est pas un don attribué qu’à une catégorie de personnes. Bien au contraire, il s’agit d’une chose qu’il est possible de retrouver. Pratiquer des postures de yoga permet de :

  • Développer les muscles profonds qui sont habituellement peu sollicités ;
  • Évacuer le stress, lâcher-prise et se libérer des tensions en travaillant notamment le relâchement du corps ;
  • Se défaire des résistances physiques qui ont pour effet de raidir le corps ;
  • S’exercer en répétant les postures afin de gagner en souplesse.

La maîtrise de la souplesse n’est donc pas une condition requise au suivi de cours de Yoga. C’est plutôt un objectif que vous pouvez atteindre.

commencer le Yoga

Bouton yoga

Les différents bienfaits du travail de la souplesse sur l’esprit

Travailler la souplesse dans le cadre de cours de Yoga agit sur la santé mentale également selon une étude de l’université du Lillinois. En effet, quand le corps s’assouplit, on peut constater que l’esprit s’assouplit aussi. La pratique régulière du Yoga aide à prendre les choses avec davantage de légèreté et à ainsi, lâcher-prise.

En somme, les pratiquants vont prendre plus de recul face à des situations plutôt que de se mettre la pression ou de ternir leur santé avec des pensées parasites. En quelque sorte, les préoccupations minimes de la vie leur paraîtront moins importantes et moins graves. Il n’est pas rare que certaines personnes s’emballent pour un retard, un changement de dernière minute ou une petite erreur… Le Yoga apprend à ne plus grossir des petites choses en gros problèmes.

Le travail de la souplesse est une étape du cheminement vers une meilleure santé mentale et de l’esprit. On se sent plus apaisé, moins anxieux… Le stress diminue parce que l’on ne se focalise plus sur les choses négatives et on s’ouvre complètement à l’optimisme selon une étude publiée dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism.

Commencer le Yoga quand on n’est pas souple : La marche à suivre

Commencer le yoga passe par l’apprentissage de techniques de respiration. Oui, la maîtrise du souffle est indispensable pour faire circuler toute l’énergie dans le corps. La respiration constitue un élément essentiel dans l’acquisition et l’amélioration de la souplesse. Elle s’effectue d’ailleurs à travers l’expiration par le nez.

Cette expiration procure de nombreux bienfaits et présente de multiples avantages :

  • Aide à diminuer le sentiment d’inconfort qui peut survenir lors des étirements profonds ;
  • Favorise un calme intérieur, une détente générale (corps et esprit) ;
  • Facilite un relâchement du corps de manière progressive afin qu’il puisse s’assouplir ;
  • Limite les résistances ainsi que les crispations du corps lors du travail. Ainsi, on évite les risques de blessures ainsi que les tensions musculaires.

Outre le travail respiratoire, il est nécessaire d’associer cela à d’autres exercices pour améliorer sa souplesse et progresser dans la pratique du Yoga. En effet, il faut non pas se focaliser uniquement sur la souplesse, mais plutôt se concentrer sur les mouvements, les postures ainsi que les étirements.

On privilégie pour commencer des étirements doux ainsi que des postures douces. Vous pouvez alterner avec quelques positions dynamiques. Par ailleurs, il faut penser également à la mobilité des articulations notamment lors de l’échauffement. Cela permet de les réchauffer et ainsi d’avoir plus d’ampleur dans les mouvements.

Voici d’autres conseils à suivre quand on n’est pas souple et que l’on souhaite commencer le yoga :

  • Prévoyez des séances régulières avec un coach pour bien assimiler les postures et surtout pour acquérir progressivement une bonne flexibilité ;
  • Pensez à répéter les mêmes mouvements pour entraîner la mémoire musculaire ;
  • Faites aussi en parallèle un travail sur vous-même. Le travail sur le respect de soi, aide à mieux réagir aux messages transmis par le corps.

commencer le Yoga

Bouton yoga

Posture de yoga pour développer sa souplesse pour bien commencer le yoga

  • Posture du chien tête en bas

Voici les différents bienfaits de cette posture :

  • Permet de travailler le corps dans son intégralité ;
  • Favorise l’assouplissement des ischio-jambiers, des épaules, des mollets ;
  • Aide à étirer les arches des mains et des pieds ;
  • Tonifie, étire et allonge la colonne vertébrale.

Comment faire ? 

  1. Position quatre pattes au sol et posez les orteils sur votre tapis.
  2. Lors de l’inspiration, on positionne les mains à plat au sol et dans le prolongement les épaules. Les pieds sont de la largeur des hanches.
  3. Lors de l’expiration, on relève les genoux vers le haut tout en veillant à presser dans ses mains. N’oubliez pas de repousser le sol avec vos mains et à vous mettre sur la pointe des pieds.
  4. En douceur, on remonte le bassin vers le ciel en maintenant les bras et les jambes tendus.
  5. La tête et le cou sont complètement détendus et sont vers le bas.
  6. Maintenez la position pendant quelques minutes.

Prêtes à suivre votre premier cours de Yoga ? 

Bouton yoga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.