Courbatures après une séance de sport : Est-ce bon ou mauvais ?

Courbatures après une séance

Courbatures après une séance de sport : Est-ce bon ou mauvais ?

Si le sport est votre passion, vous savez certainement que les séances peuvent s’accompagner de courbatures… D’autant plus lorsque vous avez réalisé une séance plutôt intensive ! D’ailleurs, certains sportifs recherchent ces fameuses courbatures après une séance de sport.

C’est en quelque sorte une obligation pour ces sportifs qui participe entre autres, à leur satisfaction personnelle. Effectivement, quand on veut ressentir ce sentiment de travail accompli, les raideurs ou les douleurs musculaires deviennent une priorité.

Néanmoins, les courbatures peuvent devenir un véritable problème dans un programme d’entraînement. Mais à quel niveau, dites-vous ? Les courbatures peuvent réellement entraver votre programme si vous ne pouvez pas progresser à cause de la douleur. Si la progression est ralentie, alors à ce moment précis, il faut s’interroger sur la nature de vos entraînements.

Nous sommes tous passés par là… Après une séance de jambes (legs day), on rencontre des difficultés à marcher normalement ou encore à monter des escaliers. Tout de suite, les petits gestes du quotidien sont vécus comme un véritable parcours du combattant. Mais, là n’est pas le seul problème…

Le pire, c’est que vous n’avez pas la force pour vous entraîner pour la prochaine séance à venir. Donc, résultats : vous serez contraints de trouver des alternatives et donc, de repousser la séance suivante. Et, bien évidemment, vous renouvellerez l’expérience dès que vous reprendrez.

C’est justement, dans ce genre de cas que les courbatures sont très problématiques. En effet, elles imposent un grand coup de frein dans votre progression. Et, qui dit frein, dit que l’atteinte des objectifs est repoussée également !

Alors, est-ce bon ou pas d’avoir des courbatures après une séance ? D’où viennent-elles ?

Dans cet article, nous vous transmettons des conseils et nous vous aidons à démêler le vrai du faux sur le sujet. En bonus, des tips pour prévenir les courbatures pour garantir votre progression.

bouton je me lance muscu

Les courbatures, quésako ?

Aujourd’hui, vous vous réveillez après votre séance d’entraînement de la veille, mais il y a un hic… Vous pensiez vous réveiller et commencer votre journée normalement. Sauf que voilà, les courbatures sont de la partie ! Et, là vous savez que vous allez subir ces prochains jours.

Mais comment surviennent-elles ?

Les courbatures après une séance de sport surviennent quand un muscle a subi plusieurs phases de contractions et d’étirements nettement plus importantes que son état de repos. Dans ce cas précis, vous ressentez vos muscles totalement enraidis dès le réveil.

À savoir que le muscle a en principe, une longueur de repos initiale. Comme vous vous en doutiez, cette longueur de repos augmente au cours de la journée à la suite d’une séance de sport. En plus, quand on pratique un sport intensif comme par exemple la musculation, ce genre de pratique nécessite que le muscle s’allonge au-delà de sa valeur initiale. À répétition, cela peut engendrer des dommages musculaires importants sous forme de micro-déchirures.

D’ailleurs, les lésions sont d’autant plus importantes lors de la phase d’étirement qui est considérée comme étant la phase excentrique. Ce phénomène se manifeste parce que les filaments de myosine et d’actine qui sont en principe liés l’un à l’autre, sont brutalement arrachés et séparés.

À noter que les filaments précédemment cités se lient pour raccourcir le muscle et effectuer une contraction musculaire. Toutefois, quand le muscle s’étire lors de la phase excentrique, les filaments contractiles sont normalement toujours liés. Alors, si le muscle est confronté à de fortes contraintes au même moment, les filaments sont séparés brutalement.

Courbatures après une séance

Les différents niveaux de lésions musculaires en milieu sportif

Quand on pratique un sport de manière intensive, il arrive que le sportif ait des lésions musculaires. Mais, connaissez-vous les différents niveaux de lésions musculaires dans ce cas précis ? On retrouve :

  • La déchirure partielle ;
  • La déchirure complète ;
  • L’étirement des fibres musculaires ;
  • La rupture ou l’arrachement.

À savoir qu’il vaut mieux avoir des lésions musculaires du premier degré, car les blessures surviennent à partir du second degré. C’est ce que l’on appelle communément, une déchirure.

Quelles sont les parties du corps les plus sensibles aux courbatures ?

Il n’est pas rare de ressentir des courbatures dans les jambes à l’issue d’un entraînement. En effet, les jambes sont relativement sollicitées dans une grande majorité des sports pratiqués.

Par ailleurs, les courbatures aux cuisses sont également récurrentes. En plus, elles peuvent devenir contraignantes au quotidien, notamment lorsque vous montez et descendez des escaliers.

En dehors de ces muscles, il est possible de ressentir des courbatures au niveau des bras, des fessiers, des mollets voire même du ventre. Tout dépend du sport que vous aurez pratiqué et des exercices que vous aurez réalisés. À noter que les courbatures qui surviennent au niveau des jambes, des fesses, des bras et du ventre sont une réaction normale du corps. D’ailleurs, elles disparaissent d’elles-mêmes au bout de quelques jours.

Attention toutefois, à certaines douleurs musculaires qui peuvent vous alerter sur une mauvaise posture ou une mauvaise réalisation d’un mouvement. Par exemple, une douleur dans la nuque est probablement le signe d’une mauvaise posture ou encore d’une surcharge musculaire. D’où le fait d’opter pour un coaching sportif personnel afin de garantir sa sécurité lors des entraînements.

bouton je me lance muscu

Quand la structure du muscle est-elle considérée comme endommagée ?

C’est une très bonne question ! Et, cette dernière a une réponse toute simple…

Lors de l’entraînement sportif intensif, les fibres musculaires subissent une contrainte importante que l’on appelle, la tension mécanique. À ce niveau, c’est mathématique ! Plus la tension est élevée, plus vous endommagerez les fibres musculaires. Au bout de quelques heures, un signal inflammatoire est produit suite à l’effet de la contrainte. Au sein du muscle ciblé s’accumulent :

  • De la rétention d’eau ;
  • Des déchets métaboliques ;
  • Des glycogènes.

Ensuite, le cerveau identifie le signal inflammatoire et commence alors un processus de récupération. Et, ce processus porte un nom : la synthèse des protéines. Elle sollicite plusieurs procédés métaboliques ainsi que physiologiques afin d’hypertrophier le muscle. Ce dernier devient plus fort et plus résistant. Ces processus favorisent la sécrétion d’hormones comme la testostérone ainsi que l’usage des protéines en circulation.

Ainsi, sans signal inflammatoire, il n’y a pas de synthèse des protéines et donc pas d’hypertrophie. Faut-il en déduire pour autant que les courbatures importantes sont nécessaires ? Est-ce un passage obligatoire pour garantir une bonne séance ? Comment peut-on avancer dans son programme sans que les courbatures n’impactent la progression ?

Courbatures après une séance

Nos conseils pour prévenir les courbatures après une séance

Difficile de prévoir quand on aura des courbatures… Néanmoins, il est possible de s’en prémunir notamment en :

  • Effectuant des étirements dynamiques en début de séance et également en fin de séance. Cela vous permettra de préparer vos muscles et d’éviter de les blesser à cause de mouvements trop violents. Après votre séance, vous pouvez masser vos muscles pour prévenir les courbatures.
  • Pensant à bien s’hydrater ! On ne le répètera jamais assez, mais après une grosse séance, il faut réhydrater son corps et ses muscles.
  • Ayant un sommeil réparateur tous les soirs. Il est important de dormir au moins 8 heures par nuit pour que le corps puisse avoir la possibilité de réparer vos muscles.
  • Prenant des journées de repos chaque semaine. C’est important pour la régénérescence musculaire. Si vous voulez rester actif sans brusquer vos muscles, misez sur des activités sportives peu intenses.

Avec ces conseils, vous ne souffrirez plus autant avec les courbatures après une séance de sport. 

bouton je me lance muscu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.