Agence de coachs sportifs

06 25 14 28 44 - Rappel immédiat
Rappel immédiat
7j/7 – 6h/23h 
Mon compte

Agence de coachs sportifs

JustCoaching.fr

Sportif, comment éviter les blessures ?

blessure

En tant que sportif, vous êtes forcément plus propice aux blessures qu’une personne lambda. Même en appliquant à la lettre toutes les recommandations possibles, vous n’êtes pas à l’abri d’une entorse, d’une inflammation ou autre contracture musculaire. Néanmoins, pour limiter au maximum les risques et préserver sa santé, Just Coaching vous expose 5 précieux conseils pour éviter les blessures sportives.

Intelligemment tu t’entraîneras

Ce qui déterminera le risque de blessures sera la qualité de vos entraînements. Un échauffement correct et une technique irréprochable sont absolument nécessaires si vous souhaitez pratiquer votre sport favori durant des années.
Concernant l’échauffement, tous les pratiquants ont conscience de son importance afin de réduire les risques de blessures, d’optimiser les performances et d’être davantage concentré pour la séance à venir. Néanmoins, bien qu’hautement utile, elle est parfois bâclée en quelques minutes comme si l’échauffement était une perte de temps. Ceci est une erreur. Pour éviter les blessures, un échauffement de qualité d’une vingtaine de minutes est indispensable.
Concernant la technique d’exécution, elle peut être la cause de blessures plus ou moins graves. Un geste mainte fois mal exécuté peut occasionner par exemple des tendinites. Or, si vous manipulez des charges lourdes dans votre sport ou au travail, il peut suffire d’une fois pour se blesser gravement.

Un coach tu choisiras

Lors de la montée en puissance du Crossfit, certains détracteurs ont accusé ce sport de favoriser considérablement le nombre de blessures. Une étude a démontré que ce fondement était injustifié. Les sports « encadrés » ont un nombre de blessures limités par rapport aux activités où le pratiquant est livré à lui-même. Prenons l’exemple de la musculation ou du fitness ; ces activités sont généralement pratiquées en autonomie ou sous forme de cours collectifs avec des salles bondées aux heures de pointes. Le coach présent n’a pas la possibilité d’individualiser ses remarques afin de corriger les mauvaises postures, ce qui peut être source de blessures.

Choisir un coach personnel ou en petits groupes c’est l’assurance d’avoir un retour immédiat sur sa pratique et de bénéficier d’un suivi sportif et nutritionnel 100% individualisé. Le risque de blessure diminuera sensiblement et les progrès seront rapidement au rendez-vous.

Du repos tu t’octroieras

S’entraîner dur est important pour modifier sa silhouette mais se reposer l’est tout autant. La récupération à travers un sommeil réparateur ou un temps de repos suffisamment long entre deux entraînements contribue fortement à éviter la blessure et à ne pas tomber dans le surentraînement, néfaste à votre progression.
Chez l’adulte, 8h de sommeil sont généralement nécessaire pour se sentir en forme le lendemain. Si vous n’avez pas cette possibilité, pensez aux siestes qui peuvent être plus réparateur qu’on ne le croit.
Concernant le délai entre deux séances d’entraînement, de nombreux facteurs entre en jeu mais 24 à 48h de repos semblent nécessaire pour éviter les blessures. Ce délai est à adopter selon votre mode de vie (travail, alimentation, etc.)

Les petites blessures tu soigneras

Comme nous l’évoquions en introduction, un sportif connaîtra forcément une blessure ou des petits bobos au cours de sa pratique. L’important est de les prendre en charge rapidement, dès les premiers symptômes pour éviter qu’ils ne deviennent handicapants. Cette prise en charge peut être d’ordre médical par le biais d’un rendez-vous chez le médecin, un kinésithérapeute ou encore un ostéopathe. En parallèle, une prise en charge autonome est à envisager. Par exemple, dans le cas de tendinites, la mise en place de poche de froid 2 fois par jours durant 20min, des cataplasmes d’argile verte, du baume du tigre ou encore des aliments basifiants peuvent réduire l’inflammation.

Blessure à la nuque

 

Une bonne alimentation tu auras

« Nous sommes ce que nous mangeons » pour reprendre le titre de l’ouvrage de Jane Goodall. Ceci est totalement vrai. Pour reprendre l’exemple des tendinites, elles résultent d’une inflammation d’un tendon. Or cette inflammation peut être créée par un geste répétitif au sport ou au travail mais une alimentation trop acidifiante accentue le phénomène et ralentit fortement la guérison. Un organisme acide provoque un accroissement des inflammations, un ralentissement du métabolisme, une sensibilité plus importante au stress ou encore un affaiblissement général de l’organisme. Outre les blessures, l’individu est donc davantage sujet aux maladies. Pour mesure son taux d’acidité, on peut utiliser des bandes pH vendues en pharmacie.
Pour éviter cela, on recommande de boire suffisamment d’eau au cours de sa journée et d’opter pour des aliments basifiants afin de rétablir l’équilibre acido-basique. Du coup, mettez les bouchées doubles sur les fruits, les légumes, les amandes, les graines de lin, la cannelle, ainsi que les thés et autres tisanes. A contrario, limitez votre consommation de produits laitiers, de matières grasses ou encore d’alcool et autres sucres et friandises. Une alimentation saine et équilibrée contribuera fortement à éviter les blessures.

Auteur : Cedric Jourdan Fitness

 

Votre séance Coaching Découverte à moitié prix

Besoin de plus d'informations ?

Appelez-nous au : 06 25 14 28 44
Ou laissez nous vos coordonnées