Yoga : Comment bien respirer ?

bien respirer

Yoga : Comment bien respirer ?

Vous nous direz qu’il n’y a rien de plus naturel que la respiration…Alors pourquoi aborder la thématique de bien respirer lors des entraînements de Yoga ? De même, pourquoi voudriez-vous changer vos habitudes ? Appelé le pranayama en Yoga, la respiration représente une énergie vitale. Elle signifie littéralement, extension de la force de vie. D’où le fait qu’elle fasse partie prenante des grands principes sur lesquels le Yoga se base.

Il n’est pas rare que certaines personnes utilisent l’expression : j’ai le souffle court ! Et si ce manque de souffle résultait d’une mauvaise méthode de respiration ? Fort heureusement, il existe des disciplines qui permettent de travailler son souffle par l’intermédiaire de techniques de respiration. Vous l’aurez deviné, le Yoga constitue une pratique idéale pour renouer avec son souffle.

Grâce à une pratique régulière, les yogis parviennent à prendre conscience de leur énergie vitale et mieux la gérer et la respecter. Le but du Yoga n’est absolument pas de faire, mais plutôt de défaire… Qu’est-ce que cela signifie ? Il est question de défaire pour retrouver en quelque sorte, le naturel. Autrement dit, renouer avec le corps à son origine. En somme, il est nécessaire de travailler son souffle et d’éradiquer les obstacles à son action.

Découvrez tout ce que vous devriez savoir pour bien respirer lors de vos cours de Yoga.

Mieux comprendre la respiration pour bien respirer

La respiration se définit comme un mécanisme naturel qui a pour objectif d’oxygéner le corps. Elle a d’ailleurs la faculté de s’adapter en fonction des efforts produits par l’organisme. En outre, les poumons assurent les échanges entre l’air extérieur et le corps. Ainsi, respirer est mécanique pour l’être humain. Tout le monde peut respirer ! Néanmoins, ce n’est qu’une poignée de personnes qui parviennent à conscientiser sa respiration.

Toutefois, il est tout à fait possible de ressentir que l’on ne respire pas en conscience. La respiration est courte, assez désagréable. De même, elle n’est pas reposante et d’autant plus en période de stress ou d’anxiété. Il n’est d’ailleurs pas rare que l’on recommande à une personne en crise d’angoisse ou de panique de respirer et de prendre de longues respirations.

Pourquoi devrions-nous attendre d’arriver dans cet état pour enfin prendre conscience de sa respiration ? Pourquoi effectivement arriver à ce stade pour apprendre à prendre soin de soi ? Pour changer votre vie, il faut comprendre la pratique des postures, la méditation et surtout le prana.

Bouton yoga

L’utilisation de la respiration consciente en Yoga pour bien respirer

Comme nous l’avons vu dans le point précédent, la respiration est primordiale dans la pratique du yoga. Mais, c’est surtout vital pour l’être humain. Elle est mécanique et inconsciente chez une grande majorité d’individus. Et vous souhaitez que cela change pour vous. Saviez-vous qu’il existait de nombreuses manières de respirer ? On retrouve la respiration :

  • Abdominale qui s’effectue au niveau du ventre ;
  • Claviculaire ou respiration supérieure ;
  • Costale ou thoracique qui s’effectue au niveau du thorax.

Quelles sont les conséquences d’une mauvaise respiration ?

Le stress représente le premier facteur qui peut agir négativement sur le système respiratoire d’un individu. Outre cela, vous avez aussi une mauvaise alimentation ainsi que la sédentarité qui peuvent influer. Un état émotionnel peut entraîner une mauvaise respiration. Comme indiqué précédemment, une personne submergée par le stress ou l’angoisse aura le souffle court.

Une mauvaise respiration ne présente rien de bon aussi bien pour la santé mentale que physique. En effet, il y a des répercussions sur l’état général. Des conséquences qui causent une gêne au quotidien selon la Fondation du souffle. Parmi elles, on retrouve :

  • Une fatigue physique et nerveuse ;
  • Des problèmes digestifs ;
  • Un manque de concentration ;
  • Des palpitations ;
  • Une mauvaise résistance au stress, etc.

bien respirer

Bouton yoga

Les bienfaits du pranayama

Pour mieux comprendre les bienfaits du pranayama, il faut le définir dans son ensemble… Le terme « prana » se traduit par souffle. Néanmoins, on peut aller plus loin en précisant qu’il s’agit du souffle vital qui ne se limite pas qu’à un aspect purement physique de la respiration.

Le terme « ayama » quant à lui, signifie de nombreuses choses, mais on peut le traduire comme la maîtrise, le contrôle. Ce n’est pas anodin que l’on vous ait précisé l’expression, extension du souffle. Ce n’est pas uniquement de l’air qui circule dans le corps… C’est une énergie globale, car le Yoga est cosmique.

L’air qui circule dans le corps traverse des canaux d’énergie subtils et invisibles que l’on appelle communément, des « nadis » selon Patanjali. D’ailleurs, le principal transporteur du prana au niveau de la colonne vertébrale, c’est le canal sushumma. La narine gauche et droite appelée respectivement, « ida » et « pingala » participent à l’équilibre de la respiration.

Respirer à plein poumons est donc important pour bien respirer lors de ses séances de Yoga selon une étude publiée par des neuroscientifiques de l’Université de Stanford aux États-Unis. La respiration consciente s’effectue au niveau du ventre. Elle se traduit par une inspiration profonde et une longue expiration.

Astuces pour bien respirer lors des cours de Yoga

Lors des cours de Yoga, souvent, l’enseignant invite les pratiquants à inspirer par le nez et à expirer par la bouche. Ce n’est pas un hasard si cette recommandation est transmise lors des cours. Quand on commence dans la pratique du Yoga, on pense que respirer par le nez est compliqué.

Pourtant, le nez constitue un filtre qui permet de purifier l’air que vous envoyez dans votre corps. C’est entre autres pour cela, que nous vous conseillons de respirer par le nez le plus souvent que possible. Si dans certains cas, cela peut paraître difficile, prenez une grande inspiration par la bouche dans le but de réguler votre respiration. Ensuite, revenez à une inspiration dite nasale. Un exercice simple qui vous aidera à adopter de bonnes habitudes.

En ce qui concerne l’expiration, elle doit se faire par la bouche, quelle que soit votre pratique sportive. En effet, cette habitude simple, permet d’éviter que votre rythme cardiaque s’emballe. Par ailleurs, cela contribue aussi à réguler la température corporelle.

Chaque mouvement en Yoga est associé à une respiration. C’est essentiel pour lâcher-prise et surtout pour parvenir à réaliser les différentes postures. Vous verrez qu’au fil des séances, la respiration par le biais des asanas, deviendra de plus en plus fluide et naturelle. Elle sera votre meilleure alliée pour tenir les postures les plus compliquées dans la discipline.

Outre la respiration en Yoga, prenez aussi le temps dans votre vie d’observer votre respiration. Par exemple, au travail ou même au réveil. Asseyez-vous en maintenant votre dos bien droit et gardez les yeux fermés. Ensuite, prenez de bonnes inspirations par le nez et puis de longues expirations par la bouche. Déposez vos mains sur le haut de vote corps (abdomen) pour mieux ressentir votre respiration.

Apprenez à rester calme et à mieux détendre votre corps en suivant des cours de Yoga pour améliorer votre respiration ! 

Bouton yoga

bien respirer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.